Tous les résultats par date et par catégorie

Résultats du 31 mars 2019

l'équipe SENIORS a perdu son match de qualification en poule A
34 à 00 contre LISLE SUR TARN
elle continue en championnat A' pour une place en qualification du championnat de FRANCE

Résultats du 16 & 17 mars

samedi 16 mars les équipes jeunes étaient en déplacement à OLONZAC

les CADETS ont gagné 10 à 05
les JUNIORS ont gagné 30 à 14 
félicitations à nos joueurs

dimanche 17 mars les SENIORS ont brillamment remporté leur match contre US NISSAN 32 à 22 leur ouvrant la qualification pour les phases finales du championnat Territorial


Les 1er PAS 
déplacement à Moulin à vent
contre  BERCOL 1 match perdu 05 à 04
contre  Moulin à vent 2 match perdu 03 à 01
contre Moulin à vent 1 match perdu 07 à 03
 contre BERCOL 2 match gagné 05 à 04
match remarquable des petits pour leur adaptation au jeu plaqué ceinturé
Bernard



Résultats du 17 février 2019


Seniors


Victoire à domicile : COXV 27 - Esc-Bac-Asp 13.





Résultats du 16 février 2019


Babies


[En attente] 




Premiers pas


[En attente] 




Poussins


[En attente] 




Benjamins


[En attente] 




Minimes


Les cent C


Les Cabestanyencs, en convoi, convergent sur une commune côtière, en contrebas des Corbières, connue pour sa conchyliculture. Coup sur coup ils capitulent mais non sans livrer combat. Contre les cadors cazoulins la confrontation est corsée et les contre-attaques adverses contribuent à couler un collectif catalan courageux (0-19). Contre le club local, c’est un choc correct mais qui se conclut sur une courte carence comptable pour le COXV (17-21).


Si le courage et la combativité ne sont pas en cause, la clairvoyance collective, elle, l’est, car, contrainte, elle ne conduit pas à une concrétisation du contrôle des circonstances critiques. Doivent continuer à croître la confiance (celle faite aux collègues) et la coopération entre copains afin de mieux contrer les concurrents, quels qu’ils soient.


A la conclusion des confrontations, compétiteurs et convives cassent la croûte ensemble au clubhouse : cocktail, crustacés et crevettes, et une collation chaude. Le tout complété copieusement avec quelques bons crus du coin. Quel contentement pour toute la compagnie ! Chapeau aux circonvoisins !


Coach





Résultats du 2 février 2019


Minimes


Loin du Canigou, gare au Salagou


Si on dit qu’une hirondelle ne fait pas le printemps, on est sûr d’au moins deux choses, c’est que les hirondelles étaient bien loin de Clermont-l’Hérault ce samedi matin et que le printemps n’était qu’un vague souvenir. En ce jour d’hiver, flocons et grêlons étaient les seuls oiseaux dans le ciel, comme attirés par l’immense panneau de l’autoroute qui se dressait tel un sinistre phare derrière le stade, avertissant des dangers en direction d’un autre Clermont... Difficile donc pour nos jeunes, qui affichaient pourtant de bonnes intentions la veille, de s’acclimater loin de la maison ; envie refroidie, moral dans les chaussettes, ils encaissent deux défaites pour autant de rencontres.


II faut estimer, dit-on, ce que l’homme fait, plutôt que ce qu’il peut faire ou a l’intention de faire. En creux on relève surtout ce que l’homme ne fait point. Et on prépare le menu des prochains entraînements bien sûr... Si on dit que l’échec est le fondement de la réussite (pourquoi pas après tout, c’est tellement commode quand on perd) il ne faut pas oublier qu’on dit aussi qu’accepter l’idée de la défaite c’est être vaincu. Et oui, c’est comme ça, le rugby : le courage croît en osant et la peur en hésitant. Disons-le franchement : mieux vaut vivre un jour comme un lion que cent ans comme un mouton ! Excellente idée, mais comment fait-on concrètement pour vivre comme un lion ? En effet, si le savoir n’est pas difficile, sa mise en pratique l’est parfois. Au-delà des rugissements, il faut aussi sortir les griffes car c’est à l’ongle qu’on connaît le lion.


Finalement, rien ne vaut un bon proverbe dans ces cas : c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Voilà ! Qui veut la fin veut les moyens ; ce n’est pas le champ qui nourrit, c’est la culture. Et pour en revenir aux propos apophtegmatiques dont il a été question vendredi soir, il y a tout de même une lueur d’espoir car, comme il a été rappelé à la fin de l’entraînement, c’est à force de prendre des coups que l’agneau se transforme en loup (ou que le mouton se transforme en lion si vous préférez). Bref, comme on dit en Chine, petite étincelle engendre grand feu. Reste à produire l’étincelle par un jour de tramontane sous la pluie...


Nîmes : 33    COXV : 10

Salagou : 12    COXV : 5


Harry



                                                               Résultats du 26 janvier 2019


Benjamins


Samedi matin , les benjamins se déplaçaient sur le stade de Saint-André.
Au menu les équipes des ASPRES, ARGELES, VALLESPIR & les ALBERES.
Une matinée très positive sur l'ensemble des rencontres avec de bons mouvements, une ligne défensive en place même si les montées doivent être plus rapides, des avants combatifs avec  beaucoup de 1re année.
Il faut travailler plusieurs secteurs dont la mêlée,  quelques pertes de balles sur nos introductions, dommage.
Les 2e année confirmés, moins nombreux mais à des postes clé, emmènent dans leur sillage leur petit frère d'armes et c'est l'ensemble de l'équipe qui progresse.
Bravo aux 17 joueurs pour leurs victoires face aux ASPRES , ARGELES & VALLESPIR pour une défaite face aux ALBERES.
Alors qui veut gravir une montagne commence par le bas, nous en fin de saison nous finirons en CERDAGNE.




Résultats du 20 janvier 2019


Seniors


Victoire à domicile  ce dimanche contre l'équipe de RC BAGNOLS MARCOULE  35 à 27

 



Résultats du 19 janvier 2019


Minimes


Comme le disait (ou presque) Jean de La Fontaine, à propos d’un terrain de rugby ayant subi trois semaines de Tramontane et des gelées nocturnes, « la pelouse nulle part n’a sa surface unie : / montueuse en des lieux, en d’autres aplanie, / l’ombre avec la lumière y peut tracer souvent, / un homme, un bœuf, un éléphant. »


Sans s’attarder sur le descriptif des bestiaux présents sur le pré ce samedi matin, contentons-nous de dire que c’est sur un terrain sensiblement durci par un vent sec et les soins répétés de dame Lune, coiffée de son halo de glace, que nos minimes avaient rendez-vous pour en découdre avec les équipes du Vallespir et de Fleury-Salles-Coursan (EFSC).


Après un mois de repos, l’enjeu était de réussir la reprise de la compétition dans la continuité de la dernière prestation à domicile (voir le compte-rendu du 15 décembre). Car comme nous le savons tous, messire Progrès est réputé pour son mauvais caractère ; sa confiance n’est pas facilement gagnée et il a parfois tendance à montrer ses dents, en forme de scie. Justement, l’équipe des minimes du COXV souffle le chaud et le froid aux entraînements depuis la reprise. Il existe une fable qui résume assez bien la situation : « la Lune pria un jour sa mère de lui faire un manteau juste à sa taille. – Ma fille, répliqua la mère, comment cela se peut-il ? Tu n’es pas un seul jour dans la même forme ; tu crois et décrois sans cesse. Ce manteau ne t’iroit plus dès qu’il seroit fait. » 


Au final, le problème du manteau (ou du maillot plutôt) n’a rien à voir avec sa taille. C’est un problème de couleur : deux équipes avec un maillot similaire et un arbitre daltonien... Finalement c’est le rugby qui s’impose : qu’importe le maillot, pourvu qu’on ait l'adresse ! Et adresse il y eut pour gagner le premier match face au Vallespir 14 à 5 (essais de Mathis S et Mathias). Mais au terme du deuxième match, contre l’EFSC, c’est avec un goût amer à la bouche que les minimes quittent le terrain, n’y voyant plus qu’un gros bonhomme rouge avec des cornes et une longue queue, tenant dans sa main droite un sifflet à la place du trident. Comme quoi les effets de l’ombre et la lumière sur un terrain de rugby peuvent être terribles ! Car ayant réussi à recoller au score, l’équipe en bleu et blanc laisse filer toute chance de victoire en encaissant un essai casquette à la dernière minute suite à une mêlée douteuse. Pour le reste, comme on l’a déjà dit, c’est une question d’ombre et de lumière. Score final : 17 à 24 (essais de Paolo et Mathis S). 


Le bilan de la matinée est extrêmement positif, en dépit de la déception palpable et des hallucinations en fin de rencontre. Le jeu des avants est globalement solide, en attaque comme en défense, la charnière est plutôt fiable, quelle qu’en soit la composition, et les trois-quarts ont de la vitesse. Mais il y a des problèmes en touche ainsi que dans la transmission et la réception du ballon au large ; et, surtout, les duels un-contre-un tournent trop souvent à l’avantage de l’adversaire.


Le jour, qui, quelques heures auparavant, peinait à se lever, a fini, comme à l’accoutumée, par avoir le dernier mot – le soleil a montré sa lune pour ainsi dire, dissipant les dernières ombres. Le diable est reparti chez lui, dans une lointaine vallée ; la pelouse a repris son aspect de banal terrain de rugby. Place aux entraînements.


Un grand merci aux parents et aux bénévoles qui, comme toujours, permettent à nos jeunes de jouer dans de bonnes conditions.


Harry



Cadets


[En attente] 



Juniors


[En attente] 




Résultats du 15 décembre 2018


Minimes


Noël avant l'heure


Cette dernière journée de rugby à domicile avant la trêve hivernale est un franc succès, grâce bien sûr aux efforts des joueurs sur la pelouse, mais aussi grâce aux efforts des bénévoles et des parents. Organisée en trois actes, la journée commence par l’accueil du Challenge Orange départemental, composé d’épreuves sportives, techniques et théoriques. Vient ensuite le repas d’avant-match pour toute l’équipe, un moment de partage et de convivialité, avant de jouer le tournoi de Noël l’après-midi.


Le bilan sportif de la journée est très satisfaisant : une excellente deuxième place au Challenge Orange pour les quatre joueurs du COXV (Ludo, Malo, Mathias et Paolo) et trois victoires pour l’équipe à 15 (17 à 7 contre la SCR ; 26 à 5 contre le Moulin-à-vent ; 31 à 0 contre l’entente de l’Agly). L’attitude des joueurs est à louer, l’envie se voit dans les regards, la solidarité est palpable.


Après un bon premier match contre la SCR, qui voit un joueur adverse évacué sur civière (plus de peur que de mal finalement) l’équipe en bleu et blanc baisse la garde contre l’équipe du Moulin-à-vent. Mais après une petite frayeur en début de rencontre, les joueurs du COXV finissent par prendre le large pour sceller une victoire confortable. Le dernier match contre nos amis de l’Agly (voir les comptes-rendus du 8 décembre et du 25 novembre) est rondement mené du début jusqu’à la fin et on voit poindre quelques actions intéressantes qui laissent présager du jeu à venir lors la deuxième phase du championnat qui verra nos minimes évoluer loin de la maison contre les solides équipes du Languedoc : maîtrise des sorties de mêlées ; touches conquérantes ; travail des avants en progrès avec plus de communication ; mouvements des trois-quarts ; beaux essais individuels, collectifs et opportunistes ; transformations réussies... Et c’est grâce à la performance collective que le néo-licencié, Walid, a pu faire ses débuts en bleu et blanc dans de bonnes conditions, bien entouré et encouragé par ses coéquipiers.


Bravo à tous les joueurs, et merci aux bénévoles ainsi qu’aux nombreux parents, anciens joueurs et amis venus aider, supporter, encourager et aimer l’équipe forte du jour ! Vous trouverez quelques photos sur la page des minimes en cliquant ici.


Harry




Résultats du 8 décembre 2018


Babies


[En attente] 



Premiers pas


[En attente]



Poussins


[En attente]



Benjamins


Samedi 8 décembre, finale de la première phase du challenge Authier. Les benjamins se déplaçaient sur la route de Toulouges à l’aire du collège.


Deux poules de quatre. Avec dans l’une USAP, Canigou, Salanque, COC2, composée essentiellement de première année avec Jules, Lorenzo, Adrien, Mathis, Nathan, Marcus, Robin, Enzo, Ilyes.


Premier match face à l’USAP avec une belle prestation de nos joueurs en attaque, beaucoup de mouvements, de bonnes transmissions de balles. Dommage !! Défaite sur le fil de la barrière de péage. Le deuxième et le troisième match, Canigou et Salanque, ont été mixés par faute de combattants mais le plaisir de jouer reste le même.


Dans l’autre poule, Moulin-à-Vent, Salanque, USAP2, composée de Thomas, Louis, Axel, Alexandre, Sofian, Anthony, Thomas, Lucas et Joan.


Premier match et courte défaite face au Vent de Moulin. Circulation dans les deux sens, à partir de la ligne médiane. Dommage que l’itinéraire de déviation n’ait pu être emprunté. Au stop de l’arbitre, on devait céder le placage. Deuxième match, sur la route de la Salanque, grosse embardée, avec une vitesse maximale de 10 kilomètres / heure au lieu des 110 autorisés, une zone de travaux avec des ralentisseurs et un marquage temporaire. Le véhicule en face est déjà engagé, on le laisse passer. Alexandre a dû se garer sur la bande d’arrêt d’urgence (cheville) et au signal lumineux… fin des travaux ! Troisième et dernier match contre USAP !!! Victoire, malgré le beau temps, nous avions mis les chaînes à neige, obligatoire sur au moins deux roues motrices. Tout stationnement gênant, susceptible d’une mise en fourrière. Nous pouvions rouler à 110 kilomètres / heure, avec des marquages au sol en ligne discontinue et des chicanes bien négociées. Tout ceci, à distance de sécurité. Nous avons eu de bonnes conditions de circulation avec nos jeunes conducteurs.


Pour conclure, la fin de ce covoiturage à cinq, prenons tous le bus à 24 places au son de la musique du COXV et sans aller sur la bande d’arrêt d’urgence.




Minimes


La pomme de la discorde


Après un premier match correct contre l’équipe locale, qui s’est soldé par un nul (5 points partout), les minimes ont affronté la solide et rugueuse équipe de Thuir renforcée par les doubles licences usapistes. Dominés dans tous les secteurs, les joueurs en bleu et blanc ont plié. Ce qui est dommage car cette baisse d’intensité les fait échouer à deux reprises à quelques centimètres de la ligne d’essai adverse. Mais les Thurinois sont mieux organisés ; ils sont confiants, ils attaquent la ligne, raffûtent vigoureusement, refusent de se laisser prendre facilement. Score final : 0 à 35. Il faut prendre exemple sur ce comportement combatif afin de pouvoir rivaliser avec les grands, mais aussi afin de hausser le niveau en général (le premier match nul laisse un goût d’inachevé par exemple).


Le progrès rugbystique viendra, avec toujours ce travail si important sur les bases : la circulation du ballon sous pression et le placement-comportement (mobilité, agressivité) en défense. Mais il faut aussi qu’on arrive à construire des phases où on garde le ballon plus longtemps, mettant avants et trois-quarts dans des situations de complémentarité, ce qui n’a pas vraiment été le cas ce samedi. Il faut aussi savoir gérer et préserver le collectif quand on est dans le rouge, sans quoi on finit par trouver des fautes dans le comportement des coéquipiers qui ne seraient pas à la hauteur... La mésentente reste notre pire adversaire : les joueurs au maillot vert pomme nous ont fait perdre nos moyens et, encore pire, ont semé la discorde.


Merci aux amis de l’Agly pour l’accueil, et merci aux parents venus nombreux encourager les joueurs. Rendez-vous la semaine prochaine pour le dernier plateau à domicile.


Harry



Résultats du 1er décembre 2018



Premiers pas


Effectif : 15 joueurs et joueuses (Romane, Axelle), soit une équipe de 7 et une équipe de 8 pour jouer contre Thuir qui avait fait le déplacement avec deux équipes.


L'équipe 1, sous la houlette de  Richard, a progressé et gagne ses deux matches. L'équipe 2, avec Bernard, a gagné un match sur deux et l'effectif a tourné, tous les enfants ont joué ... certains plus que d'autres, les nouvelles règles permettant à certains de se dépenser sans compter.


Une très bonne journée et des parents enthousiastes qui ont applaudi les nombreux essais marqués par leurs futurs rugbymen. Merci aux deux jeunes filles qui ont eu la satisfaction de marquer des essais. Ça progresse !


Rendez-vous mercredi pour l'entraînement.


Bernard et Richard




Poussins


En ce premier décembre, nous accueillions Rivesaltes et Thuir. 


Plus de dix enfants pour nous ainsi que pour Thuir et neuf enfants pour Rivesaltes. Ce qui nous a permis de jouer deux triangulaires avec des équipes de niveaux (Débrouillés/deuxième année et première année/débutants)


Notre première équipe étant composée de : Estéban, Evans, Clément, Maël et Raphaël.


Les enfants ont livré des matches très corrects. Pour résumer, de multiples relais en attaque avec peu de déchets dans les transmissions de balle… mais un peu moins d’implication en défense.


Individuellement

Maël toujours en progression. Un peu de difficulté en défense mais une belle prestation en attaque. Sans traverser le terrain, Maël fait l’effort d’avancer (parfois de manière significative), se débrouille fort bien pour éviter les « coffrages » adverse ; ceci lui permettant de transmettre son ballon proprement. Maël, très souvent décisif, sur les séquences aboutissant à un essai, grâce à ses actions individuelles. 


Raphaël, progresse dans la constance… Encore quelquefois tête en l’air, mais de moins en moins. Plus impliqué en attaque qu’en défense toutefois. De la détermination et de très belles attitudes quand il porte le ballon (buste droit/ tête haute/regard lointain/tenue du ballon). Raf’ est souvent parvenu à avancer en privilégiant l’évitement, a souvent été « en recherche » et a « escampé » peu de ballons.


Clément également en progression. Plus de volonté et plus de détermination dans ce qu’il entreprend. Possédant une vitesse de course au-dessus de la moyenne, Clément est à l’aise quand il a de l’espace… Même si Clément communique peu par la parole, il s’améliore dans la lignée de ses camarades dans le jeu en coopération. Evans auteur de nombreux essais et, comparé à ses trois premiers mois, plus exigent envers lui-même quand il s’agit de défendre. 


Evans toujours à l’écoute, soucieux de progresser. Une belle activité en attaque. De la vitesse, des crochets, des essais. Un état d’esprit impeccable. Celui qui communique le plus lors des rencontres et qui participent le plus, et de manière toujours pertinente, lors des « retours » pédagogiques que nous avons tous ensemble à la fin des rencontres. 


Estéban, excellent ! Un tigre en défense avec des montées franches et des placages probants qu’il a multipliés toute l’après-midi. Un véritable poison en défense donc, mais pas que… En possession du ballon, grâce à sa réactivité, ses démarrages instantanés, ses courses fougueuses, Estéban a la plupart du temps laissé Rivesaltais et Thurinois pantois. Ce samedi premier décembre, date qui restera sans doute dans l’histoire pour des raisons autres que rugbystiques, seul la bombe lacrymogène aurait pu stopper Estéban. En Pays Catalan, ça va, on est peinard encore… 


Seconde équipe composée de : Tybald, Emile, Jayson, Bastien, Lenny, Jad et Mathieu. 


Après-midi compliquée. Très largement au-dessus des Rivesaltais mais dans le « dur » face à Thuir. Première fois de la saison que nous avons dû faire face à une opposition aussi forte.


Une première rencontre face à ces diables verts où, faisant preuve d’un courage remarquable, nos enfants se sont envoyés "grave" et ont fait jeu égal avec leurs adversaires ; cette première rencontre s’étant soldée par une courte défaite (7/5).


Puis une autre rencontre où nous avons carrément été surclassés avec un score de fffiioouuuuu… à pas grand-chose !! Des Thurinois qui nous ont étouffés… un match où nous avons « débandé » sur la fin… 


Nous avons bien été forcés d’admettre la supériorité des jeunes Thurinois et mesurer le travail qui nous reste à accomplir si nous souhaitons nous hisser à leur niveau. A savoir, un travail sur l’aspect défensif du jeu (travail pour acquérir collectivement plus d’agressivité tout en restant dans le respect du règlement).


Nos enfants ont rarement perdu des matches depuis le début de saison. Ont-ils été mauvais ce samedi ? Moi et Manu ne le pensons pas !!

 

A l’école de rugby, il y a des enfants avec plus d’aptitudes que d’autres, plus de vitesses, plus d’adresses, plus de hargne, etc. Mais il n’y a pas véritablement des bons d’un côté et des mauvais de l’autre. Il y a des enfants en construction (rugbystique mais pas que…), qui progressent et « grandissent » à leur rythme... Il y a donc des enfants « en avance » sur d’autres. 


Suite à cet aprèm rugbystique, on peut affirmer que les Thurinois sont « en avance » sur nous. On peut également affirmer que nous possédons un très bon groupe qui nous a plutôt épatés depuis le début de la saison et que nous en sommes très fiers !


Manu et Jean-pierre





Benjamins


Samedi 1er décembre, sous un soleil azur, les bleus et blancs du COXV recevaient leurs homologues de Thuir en vert et blanc et de Rivesaltes (entente Bompas, Rivesaltes, Baixas) en rouge et jaune.


Deux poules de trois et quatre équipes. Avec une première équipe composée essentiellement de première année : Mathis, Marcus, Ilyes, Jules, Enzo, Robin, Sofien, Mathéo.Et une deuxième équipe composée de Thomas, Axel, Anthony, Alexandre, Lorenzo, Gatien, Lucas et Joan.


Dans l’ensemble de ces rencontres, des victoires et des essais sur les lignes blanches et des défaites sans voir rouge, sur le rectangle vert.


Du travail en perspective pour s’améliorer sur les montées défensives et prendre davantage l’initiative de casser les lignes. A noter de bons mouvements. On remercie le gilet jaune Christophe, le papa de Gatien pour le bon déroulement des rencontres et la tenue des scores.


Tout ceci pour qu'en janvier, une seule et même équipe chapeautée par les deux années voie la vie en rose pour en faire voir de toutes les couleurs.



Résultats du 25 novembre 2018

Seniors

Malgré un match ou le COXV a fourni beaucoup de jeu, l'équipe de Cabestany ramène un point de bonus et s'incline 3 à 7 après avoir mené jusqu'à la 70e minute. Prochain match le 16 décembre 2018 à domicile contre Saint-Gilles.


Résultats du 24 novembre 2018

Minimes


L’art de bien cuisiner


Vendredi soir à l’entraînement, les minimes se séparent en deux groupes, les avants d’un côté et les trois-quarts de l’autre. Chaque groupe a pour objectif de concocter une nouvelle combinaison. Les avants tapent fort, comme seuls les avants savent le faire, en préparant une nouvelle touche nommée « merguez ». Pendant ce temps, les trois-quarts, tout en finesse, se lancent dans la cuisine moléculaire en créant la « CO2 ». Entre grillade d’un côté et gastronomie scientifique de l’autre, comme on le sait tous, le plus important c’est de bien manger. Pour le reste, on dira que c’est une affaire de goût...


Au stade d’Espira-de-l’Agly ce samedi après-midi, dans des conditions idéales, sur une pelouse verte, ensoleillée, et devant les parents amassés dans les tribunes, avants et trois-quarts ne font plus qu’un. Car, entre nous, la merguez n’était pas très bien cuite ; et pour parler franchement, la cuisine moléculaire n’a pas nourri son homme. C’est une cuisine simple, collective qui a été privilégiée aujourd’hui, et c’est tant mieux ! Les plats combinés pourront attendre.


Jouant contre l’équipe B de l’USAP pour la troisième fois cette saison (voir les comptes-rendus du 13 octobre et du 11 novembre) nos joueurs flirtent un temps avec la victoire dans un match haut en couleurs qui se solde par un nul, cinq points partout. La défense est solide, ne craque pas sous pression ; l’attaque porte ses fruits, et c’est grâce aux jambes de feu d’Owen que le COXV marque son unique essai de la rencontre. Certes, il y a des choses à revoir, mais l’ingrédient le plus important y est, c’est-à-dire l’envie collective.


Le deuxième match, contre la solide équipe locale, commence très fort et les joueurs en bleu et blanc prennent vite le large, grâce à des essais de Mathias, Alex et Luc (doublé). Mais le temps de cuisson se fait long, et lorsqu’en deuxième période les locaux font rentrer du sang neuf, nos minimes sont vite dans le rouge, encaissant les essais un peu trop facilement. Finalement, c’est en serrant les dents, et en oubliant les bobos et la fatigue, que les Cabestanyencs parviennent à arracher une courte victoire 28 à 26, tout en manquant de marquer l’essai de la délivrance dans les dernières minutes de la rencontre ; ils ont eu chaud, mais ils peuvent être contents.


Tous les joueurs présents sont à féliciter et à encourager : la première ligne, solide, avec Roman, Mathéo, Maxence, Wissem (en progrès notamment dans les rucks) et Liséa (belle prestation contre l’Agly, plus de confiance en avançant) ; la seconde ligne avec Quentin (beaux plaquages et même des passes...) Yanis (de plus en plus présent) et Wissem ; la troisième ligne, énorme en défense, avec Maxime, Baptiste, Paul, Greg (bon capitanat, prêt à montrer l’exemple) et Tomás (premier match en 6 contre l’Agly, bon rendement en défense et une passe décisive en attaque) ; la charnière avec le même Tomás (passes bien ajustées) et Paolo (créatif en défense et toujours prêt à se saisir du ballon dans des rucks parfois chaotiques) en 9 et Lucas (bons coups de pied en touche) et Alex (de plus en plus à l’aise) en 10 ; la paire de centres, Ludo et Mathias, les véritables moteurs de cette équipe, inépuisables ; les ailiers, Alex, Mathis P. (belles courses, mais doit faire plus de passes), Owen (belle attitude, magnifique essai contre l’USAP au terme d’un travail collectif) et Luc (en progrès en défense et auteur d’un excellent doublé contre l’Agly, avec de bonnes prises de balle en bout de ligne) ; et Malo à l’arrière (bien positionné en défense notamment, belle prestation).


Harry




Cadets


[A VENIR].




Juniors


[A VENIR].


                    

Résultats du 11 novembre 2018

Seniors


Les seniors ont perdu 8 à 32 contre l'équipe de Vinassan.



                                               
 Résultats du 10 novembre 2018


Premiers pas



samedi 10 novembre 2018 à MILLAS 
11 présents sur 16 
2 Equipes  une de 6
                      une de 5
niveau 1er pas 2 ème  année + baby's mélangés
Equipe 1 à fait de très bon résultat 2 victoires et 1 défaite contre Haut Vallespir
Equipe 2 2 Défaites 1 nul
bonne prestation des enfants encadrés par Richard & Bernard aidés de Fabrice pour l'arbitrage




Poussins


15 poussins présents (sur les 16 licenciés) pour ce plateau à Millas.


Pour ces matches à 5 contre 5 avec du jeu au contact aménagé, nous avons composé deux groupes de 7 et 8 joueurs (groupes que nous avons mixés au fil des rencontres). Une de nos priorités consiste à donner le même temps de jeu à l’ensemble des gamins. Les éléments un peu hésitants ayant débuté le rugby cette saison (et donc moins performants) ont joué autant que les enfants plus « débrouillés » peu importe si les matches sont gagnés ou perdus, même si bien évidement il est plus agréable de gagner… La majorité des rencontres se sont finalement soldées par des victoires !


Cette règle que nous nous imposons a nécessité des remplacements incessants en cours de match. Remplacements qui auraient pu frustrer les enfants, mais il n’en a rien été car ces derniers ont tous accepté de quitter momentanément l’aire de jeu. Ils ont tous affiché un état d’esprit remarquable et, en conséquence, ont contribué à nous faciliter la tâche concernant la gestion du « coaching ». Cet état d’esprit a même conduit les deux groupes à s’encourager mutuellement lorsque les matches ne furent pas joués en simultané.


Concernant le contenu des rencontres :


- pour le groupe des plus jeunes et des débutants, énormément de relais dans le jeu en situation offensive (passes sous toutes les formes) mais sans réelle progression sur l’aire de jeu (subissant la pression des adversaires). En défense, de la bonne volonté manifestée par certains mais une pression collective insuffisante d’où de nombreux essais encaissés sur la première rencontre. Ayant un peu mixé les groupes par la suite, on a eu sur le plan défensif du mieux… du bon… et parfois du très bon même. Idem pour l’attaque (toujours des « relais » mais avec des avancées significatives débouchant sur de nombreux essais).


- pour l’autre groupe, que dire ? Du très bon… De l’envie, des courses de qualités, un souci de lecture et une bonne capacité d’adaptation dans le feu de l’action, un déchet peu important dans les passes, de la coopération tant en attaque qu’en défense. Que des victoires… Nous avons très largement dominé les gamins de Millas et du Vercol… La victoire face à l’USAP restant anecdotique, nous ne leur avons pas été supérieurs... mais nous avons été à leur niveau. Serons-nous toujours à leur niveau en seconde partie de saison quand il s’agira de jouer à 10 contre 10 ? Peu probable… En attendant, le bonheur était dans le pré samedi dernier à Millas  !!!


Manu et Jean-Pierre



Benjamins


Samedi matin le COXV se déplaçait chez nos frères  "Millassois",

Pour ce festival, plusieurs groupes musicaux

  les locaux, la banda des canailloux de millas

  les benjamins présentaient deux groupes chapotés par le grand compositeur

et chef d'orchestre Jacques Amadeus CROS,

pour le premier groupe rock en roll, les têtes brûlées, composé de Nathan, Lucas, Axel,

Thomas,Mathéo, Axel, Robin, Ilyes, Sofian, Mathias & Joan,

Ce groupe a donné du rythme, un tempo, même si la montée défensive était en accordéon,

Un bon rock tout de même,

L'autre groupe de la matinée l'orchestre symphonique de Cabestany, composé 

de Thomas, Jules, Louis, Anthony, Adrien, Rubens, Lorenzo, Enzo et Marcus,

belle exemple de musique classique, même si on peut sur certains morceaux des jeux de

soliste alors qu'il est plus agréable d'entendre les mêmes accords en homorythme sur

une même tonalité dommage

Bravo à ces 20 chœurs et au prochain festival avec le groupe AC DC 




Minimes


Douce Aurore sourit


Après une première sortie de la saison, à Thuir, en demi-teinte (voir le compte-rendu du 13 octobre) les minimes avaient l’obligation de se rassurer à domicile  ce samedi.


Avec le Canigou enneigé comme arrière-plan, dont on aurait dit qu’il s’était rapproché du stade, tant le charme d’Aurore aux doigts de rose flattait le massif sacré, le colorant, le caressant, le cajolant, c’est avec une équipe quasi complète que les Cabestanyencs accueillaient les adversaires du jour.


Le premier match contre l’équipe A du Vallespir voit les minimes du COXV globalement solides dans les différents secteurs du jeu. Certes tout n’est pas parfait, et il a fallu faire quelques ajustements à la mi-temps afin de mieux insister sur les faiblesses de l’adversaire. Au terme d’une rencontre équilibrée, les deux équipes se quittent sur le score de cinq points partout. Seul point noir de la rencontre : la sortie sur blessure d’Achille, cloué au sol par les avants vallespiriens, tels des Troyens en furie. Du haut de l’Olympe catalan, où flotte un doux (et rare) parfum de bienveillance à l’égard des mortels, les dieux assistent à une scène quelque peu paradoxale à leurs yeux célestes (après tout, les affrontements ont lieu au « Camp de la germanor », c’est-à-dire au champ de la fraternité) ; mettant leurs querelles de côté, ils prennent notre jeune guerrier en pitié et chargent leur messager ailé d’intervenir pour dévier le coup porté au talon. Au final, notre héros s’en sort avec une fracture du tibia : il a trébuché, il n’est pas tombé. Hermès repart mais non sans lui avoir souhaité un prompt rétablissement.


Le deuxième match contre l’équipe B du Vallespir permet de faire tourner l’effectif, et c’est avec une équipe remaniée que les joueurs cabestanyencs s’offrent une large victoire et de belles actions. Score final, sans appel : 38 à 0. Cependant, ce match est aussi l’occasion de baisser la garde, d’être laxiste, de trop vouloir s’appuyer sur les exploits individuels et donc de négliger l’équipe.  A l’avenir, il faudrait être plus vigilant afin de ne pas tomber dans les mêmes travers que l’égoïste et orgueilleux Agamemnon (dont on connaît le sort funeste) et se recentrer sur le collectif, même – et a fortiori – lorsque l’opposition est faible.


Le dernier match, contre l’UASP B, se décline en deux actes : un premier acte dans lequel les joueurs du COXV redescendent sur terre (en encaissant trois essais) et dans lequel ils sont souvent spectateurs, absents dans les rucks, perdant les duels individuels et reculant en attaque comme en défense ; un deuxième acte dans lequel les joueurs du COXV retrouvent des couleurs, en dominant l’adversaire et en marquant l’unique essai par une belle percée de Paolo. Score final : 7 à 19.


Le bilan de la matinée est globalement positif, et on peut féliciter tous les joueurs (avec une mention spéciale pour Lucas, venu encourager ses coéquipiers alors qu’il est blessé). C’est le début de la saison, et les choses ne peuvent que s’améliorer. Le jeu est pour l’instant assez simple, comportant peu de phases de construction. Mais il faut insister sur ce jeu simple qui forme malgré tout la base du rugby (jouer en avançant ; passer et réceptionner le ballon proprement ; plaquer et se repositionner) sans laquelle on ne peut rien faire. La suite des entraînements s’annonce riche et pleine de perspectives, avec des objectifs qui vont viser le développement rugbystique de nos jeunes tout en continuant de consolider les bases. Pourvu que les dieux continuent de veiller sur nos héros avec bienveillance ... et sans discorde !


Harry



Cadets


Les cadets ont perdu contre Prades 0 à 28.



Juniors


Les juniors ont perdu contre Prades 5 à 12.




Résultats du 28 octobre 2018



Seniors


ESC-BAC 31, COXV 3.




Résultats du 28 octobre 2018



Seniors


RC Bagnols Macrcoule 26, COXV 29.




 Résultats du 13 octobre 2018


Minimes


La dure simple réalité


Pour la première sortie de la saison à 15, les minimes du COXV avaient rendez-vous à Thuir sous un soleil étonnamment chaud pour la saison et sur un terrain balayé par un vent assez soutenu.


Le premier match contre Thuir, une équipe assez inégale quoique joueuse, voit les Cabestanyencs mal placés, en retard dès l’entame. Maladroits dans la maîtrise du ballon, et surtout réticents dans les phases d’attaque au point de vouloir faire des passes dans le seul but de se débarrasser du ballon, les minimes du COXV cèdent facilement la victoire aux locaux. Le score final est sans appel : 39 à 0, grâce notamment aux actions de deux joueurs en vert qui n’ont jamais été inquiétés.


Le second match contre l’équipe B de l’USAP se solde par une deuxième défaite peu flatteuse. Les mêmes constats s’imposent quant à la performance de l’équipe en bleu et blanc, malgré un léger mieux dans certains secteurs.


C’est le début de la saison à 15, on n’a pas encore de repères ; pour les joueurs de première année, le terrain semble encore un peu trop grand, et pour certains joueurs de deuxième année aussi... Pour le reste c’est une prestation globalement en-dessous des attentes, qui voit les joueurs cabestanyencs, souvent mal placés parce que les coéquipiers sont en retard ou parce qu’on leur demande jouer à des postes qu’ils ne maîtrisent pas, subir le rugby imposé par l’autre. Or pour gagner, il faut imposer son rugby. Pour pouvoir y parvenir, il faut commencer par jouer, avec une équipe qui avance, qui plaque, qui se positionne correctement, qui assure des passes de plus d’un mètre, qui ne tombe pas le ballon, qui n’a pas peur. Et surtout il faut se donner à fond, faute de quoi des équipes même modestes pourraient bien l’emporter sur nous dans les semaines et les mois à venir. C’est la simple réalité. Rendez-vous est donné aux entraînements pour progresser ensemble afin de redorer le blason d’une équipe prometteuse.


Bravo aux joueurs qui, malgré la contre-performance collective, n’ont pas à rougir de leur prestation : notamment, Flo, Greg, Malo, Quentin. Et bravo aux deux jeunes arbitres : Maxence et Mathéo. Merci aux nombreux parents venus supporter l’équipe.


Harry



Résultats du 6 octobre 2018


Minimes


Journée formation-évaluation à Saint Cyprien avec à la clé le passeport "joueur de devant" nécessaire pour la suite de  la saison à 15. Dans l'après-midi nos deux équipes de minimes ont joué contre le Canigou, Elne et le RACC. Liséa a rejoint les autres joueuses du département le temps du tournoi et a participé au succès de son équipe. On souhaite un prompt rétablissement à Quentin qui s'est blessé au poignet.


Harry



RESULTATS DU 30 septembre 2018

de nos seniors 
COXV  16   /   20  RC PLAGES D'ORB



Résultats du 29 septembre 2018


Poussins


Maël, Raphaël, Romane, Emile, Estéban, Jad, Mathieu, Lenny


Soit 8 joueurs, parmi les 16 licenciés que compte notre effectif poussin, étaient présents pour ce premier plateau à Osséjà pour y affronter leurs homologues Cerdans et Salanquais. 


Si la misère est moins pénible au soleil, c’est avec une météo agréable ne s’étant  gâtée qu’en toute fin d’après-midi,  que parents enfants  et éducateurs ont pu se familiariser avec les nouvelles règles mises en place par la Direction Technique Nationale.  Nouvelle législation visant à favoriser le jeu de mouvement (« toucher +2 »  à 5 contre 5 qui évolue vers un « jeu au contact +2 » toujours à 5 contre 5 sur un espace identique).



Le résultat a été convaincant sur cette catégorie U10 avec probablement une petite frustration liée à l’absence de véritables combats (luttes dans les phases de blocage) pour certains enfants. Mais évoluant dans un espace plus vaste qu’à l’accoutumé, les enfants ont  réellement pris du plaisir avec énormément de courses, crochets, prises d’intervalles, recherches de partenaires, transmissions de balles… et tout ceci  avec un déchet technique finalement peu important. 



Maël, for me, for me, for me…. formidable ! Comme d’hab... 


Raphaël, concerné, concentré…. performant… Du bon Raf’ 


Romane, un essai suite à une course fougueuse de 20 mètres. Romane, complexe d’infériorité face aux mecs : aux vestiaires pardi !


Emile, altruiste, une application remarquable  quand il décide d’offrir le ballon à ses partenaires. Passes de qualités qui pourraient rendre jaloux certains joueurs adolescents… 


Estéban, studieux, un peu de timidité, gagnerait à se proposer davantage sur les lancements du jeu car rapide dans ses prises d’initiative et dans ses courses avec ou sans ballon. 


Jad, quelle belle découverte !!! Nouveau venu au Coc rugby, 3 ans de rugby derrière lui…   dévoreur d’espace avec des crochets en veux-tu en voilà… et une petite difficulté à "lâcher" son ballon. 


Râleur également…  p’tit défaut lié à une forte envie d’en découdre… 


Mathieu,  déterminé. Des courses de qualité avec des changements de rythme déroutant pour les adversaires (progression/ arrêt soudain/ reprise d’appuis/ changement de direction...ou pas/re-progression)


Lenny, les cannes. Lenny, la mobylette. Auteur de nombreux essais. Lenny, ça bombarde… Toujours !! 



Est-ce que toutes ces qualités entrevues à travers ce rugby « Bohême »  permettront d’être performants lorsqu’il s’agira de jouer en janvier avec plus de combat, plus de luttes, a 10 contre 10 : pas sûr !! 


En attendant, avec nos noms en dix fois plus gros que n’importe qui, on s’verrait bien en haut de l’affiche… 



Jean-Pierre




Benjamins


Samedi 29 septembre, pour les premières rencontres de la saison, l’école de rugby du COXV a pris le chemin des montagnes Catalanes : 2 heures de routes sinueuses dont une partie  en chantant avec Jean-Pierre histoire de motiver les troupes !


Première étape : le lac d’Osséjà, histoire de se régaler avec quelques sandwiches préparés par le staff.


Pour les benjamins, c’est sur le stade de ça gazouille (heuu, Saillagouse) que se déroulaient les rencontres, avec bien entendu, l’application de la nouvelle règlementation : le touché 2 secondes.


Iliès, Robin, Thomas, Sofiane, Adrien, Axel, Mathéo, Lorenzo, Nathan, Enzo, Lucas, Gatien et Joan ont formé 2 équipes qui se sont opposées aux 2 équipes du RACC et aux 2 équipes de la Salanque.


Résultat du jour : 3 victoires sur 5 matches disputés.


Un bon début de saison même si cela est anecdotique ; nous retiendrons surtout le plaisir des joueurs de se retrouver sur le terrain et de passer une belle journée ensemble après un été de repos.


La météo a été sympathique puisque la pluie annoncée n’est arrivée qu’à la fin des rencontres. Elle a donc envoyé tout le monde se réfugier dans les vestiaires avec pour réconfort d’excellents pains au chocolat cerdans offerts par nos hôtes du RACC, ainsi que des boissons américaines.


En attendant que le bus vienne nous chercher après avoir récupéré les copains qui jouaient sur le stade d’Osséjà, nous avons chanté bien fort « SUR LE MONT CANIGOU », au pied du Mont Puigmal…


Et voilà pour cette journée, nous sommes rentrés à Cabestany vers 19h, toujours en chantant un peu.


Bravo aux joueurs et au staff, et rendez-vous mercredi.


Arnaud et Flo




Minimes


Premier plateau à domicile avec trois équipes de minimes pour jouer des matches à 7. Beaucoup de mouvement, des courses et des essais. Bilan globalement positif pour un premier plateau. Bon esprit d'équipe !


Merci aux parents et bon rétablissement aux blessés.


Harry




RESULTATS DE NOS SENIORS
LE 23/09/2018
RC ST GILLES  17  /  27  COXV








ce site a été créé sur www.quomodo.com